Le philosophevu d'Angleterre

Le philosophevu d'Angleterre

Les liens de Voltaire avec l'Angleterre sont anciens. En intitulant finalement ses Lettres anglaises Lettres philosophiques, l'écrivain proposait pour modèle à la France le libéralisme britannique. La Grande-Bretagne n'a pas été ingrate. C'est à Oxford que se fabrique la monumentale édition de ses ?uvres complètes. Arrive aussi d'outre-Manche cet essai sur le patriarche de Ferney, signé d'un journaliste du Financial Times . En 1726, un premier exil à Londres avait fait d'un poète surdoué un philosophe. Un second exil en 1754 à Genève, puis à Ferney transforme le philosophe en un militant médiatique. Indésirable à Paris, échaudé par la cour de Berlin, Voltaire cherche aux frontières de la France un coin qui lui assure la tranquillité pour mener à bien ses mille tâches. Voici le fils de notaire changé en seigneur de Ferney, passionné par la gestion du domaine. Avec Mme Denis, sa nièce et maîtresse, la descendante de Corneille en fille a ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes