Le philosophe au coeur de la cité

Le philosophe au coeur de la cité

Constamment guidé par le souci du juste et la recherche d'une sagesse pratique, Paul Ricoeur a traversé l'existentialisme, le structuralisme, la philosophie analytique, toujours à l'articulation de l'argumentation et de l'interprétation. Chronologie d'un parcours exemplaire.

Né à la veille de la catastrophe mondiale, le 27 février 1913 à Valence, Paul Ricoeur est profondément marqué par un siècle tragique qu'il traverse en s'engageant pleinement dans ses enjeux majeurs, pour en éclairer le sens. Issu d'une famille protestante, orphelin très jeune, il perd sa mère peu après sa naissance, puis son père qui disparaît au cours de la bataille de la Marne en septembre 1915. Très vite, sa passion du livre et de la lecture va tenir lieu d'une identité forte qu'il reconstruit en cette place du manque, source d'une profonde humilité et d'un chemin de soi qui passe inexorablement par l'autre. Tôt initié aux cercles philosophiques, il fréquente régulièrement les « Vendredis » de Gabriel Marcel qui joue pour lui le rôle d'éveilleur. Il y retiendra notamment la pratique imposée à tous les participants de ces rencontres de ne jamais s'autoriser de la parole de l'autre, et d'affirmer son propre point de vue. Par ailleurs, en contraste avec la formation plus classique q ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Claire Marin © HANNAH ASSOULINE/Ed. de l'Observatoire

Claire Marin
Auteure de Rupture(s) (éd. de l'Observatoire)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine