Le peuple, ce grand oublié ?

Le peuple, ce grand oublié ?

Durant cette campagne, il a été maintes fois invoqué et redouté, via un protéiforme « populisme ». Dans la littérature contemporaine, en revanche, il semble tout bonnement éludé. Au premier abord, tout au moins...

À considérer les livres qui paraissent aujourd'hui, on se demande parfois si l'on ne se trouve pas en présence de traductions, non signalées comme telles, d'oeuvres venues d'une sorte de terra incognita, absente des atlas. Alors que tout n'est que chômage, difficultés matérielles, crainte de l'avenir, les romans actuels semblent presque tous se dérouler - quand le monde extérieur daigne s'y montrer, ce qui n'est pas toujours le cas -, sinon dans des quartiers chic avec d'élégantes maisons design, du moins dans d'intéressants districts bourgeois-bohèmes, avec de l'argent à discrétion, puisqu'ils n'en évoquent jamais l'effet du possible manque, et des angoisses bien sûr, de dramatiques même, mais purement « existentielles ».

Écrivains prolétariens

Il en va un peu autrement des essais, la pensée étant (ou se devant d'être) « critique », dénonciatrice, ancrée dans les enjeux du présent Mais il suffit souvent de gratter un peu pour découvrir, sou ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes