Le paumé

Le paumé

En mars 1991, des Albanais embarquent à bord d'un cargo en partance pour l'Italie. Thesar Lumi décide au dernier moment de redescendre à terre. Son ami Dori le laisse partir sans rien dire, les yeux vides. S'il renonce à l'exil, ce n'est pas par mal du pays. Ce célibataire de quarante ans ne revient pas dans sa banlieue pour retrouver les morts. Un nouvel échec dans la vie d'un raté, d'un paumé : « car ma vie est celle d'un médiocre parti de rien pour arriver nulle part, vie anonyme fondue dans l'anonymat d'une banlieue perdue, si proche soit-elle de la capitale ». L'alcool coule à flot, irriguant les vaisseaux sanguins d'un réseau rouillé : celui de son subconscient. Un roman des horizons étroits et désespérés par le responsable des pages culturelles d'un journal albanais, mathématicien de formation né en 1944.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes