Le passé d'une espérance

Le passé d'une espérance

Le dernier livre du chercheur permet de comprendre, enfin, l'échec de la seconde gauche. Une aventure, la sienne, qu'il réussit à faire revivre.

il y a plusieurs façons de lire et d'apprécier le dernier livre de Pierre Rosanvallon. La plus évidente, qui est aussi la plus simple, est de le prendre tel qu'il se présente, c'est-à-dire comme l'autobiographie politique et intellectuelle d'un homme dont le champ d'expérience est aujourd'hui inégalé sur la scène française. Responsable syndical et militant politique, chercheur et éditeur, journaliste et essayiste, professeur désormais au Collège de France, Rosanvallon, c'est le moins qu'on puisse dire, n'est pas un intellectuel en chambre. Lorsqu'on le suit, page après page, c'est l'unité d'un homme que l'on découvre et, à travers elle, sa manière très spécifique de lier réflexio ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Pour pour les fêtes, offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire !