Le parti du torve

Le parti du torve

Défense et illustration de la littérature fantastique par un éminent pratiquant du genre.

La littérature fantastique en France n'occupe pas le haut du pavé. C'est une petite région à part, peuplée de Belges et de marginaux magnifiques, dérisoire face aux empires de l'imaginaire que sont les pays anglo-saxons et germaniques, ainsi que le continent sud-américain. Depuis son entrée en littérature au début des années 1970, Georges-Olivier Châteaureynaud arpente cette province. Il s'y est fait un nom, et pas des moindres ; il faudra, un jour, écrire une étude sur sa contribution décisive au genre. En attendant, écoutons-le parler de ses accointances avec la planète fantastique dans ce recueil qui tient des Mémoires d'écrivain, de la défense amoureuse du genre et de la proposition pour une bibliothèque idéale, avec de courtes études sur des livres de Marcel Aymé, André Hardellet (l'extraordinaire Seuil du jardin, tant aimé par André Breton), Lorrain, Poe, Lovecraft, Marcel Schneider (qu'il connut chez Grasset et qui incarne, à lui seul, la composante merveilleuse du f ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Entretien

Aurélie Charon © S.Remael/Ed. L’Iconoclaste

Aurélie Charon
Autrice de C'était pas mieux avant, ce sera mieux après (L'Iconoclaste)

Nos livres

NUAGE ORBITAL, Taiyô Fujii, traduit du japonais par Dominique et Frank Sylvain, éd. Atelier Akatombo

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine