Le parti des vers

Le parti des vers

Poésie et écologie, en théorie et en pratique.

Que peut la poésie face au saccage environnemental ? Bien peu sans doute. Mais « ce n'est pas parce que de grands effets sont hors de portée qu'il ne faut pas les rechercher malgré tout - de même l'utopie, comme telle irréalisable, doit être poursuivie dans la mesure où cette recherche même induit des effets réels ». Dans un essai érudit, où s'équilibrent fermeté de conviction et lucidité quant aux limites de tels espoirs, le philosophe et écrivain Pierre Vinclair montre comment la poésie peut incarner la sauvagerie en péril, mais aussi la donner à contempler ou la protéger, comme c'est le cas des « poèmes-refuges » échafaudés par l'auteur à l'intention de chacune des cent espèces les plus menacées. Il publie dans le même temps le recueil La Sauvagerie (éd. José Corti, 336 p., 22 E), qui rassemble quelque cinq cents dizains, dont une cinquantaine écrits par d'autres poètes. Grâce à la « machette théorique » que constitue l'essai Agir non agir, l'on devient attentif ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes