Le père emplâtré

Le père emplâtré

Guy Goffette n'en finit pas d'inspecter son enfance. En la suspectant du pire. Déjà, dans Un été autour du cou, loin de chanter le « vert paradis des amours enfantines », il racontait la précoce liaison d'un gamin de 12 ans, Simon, avec une Silvana Mangano de sous-préfecture qui lui avait infligé une éducation sentimentale à le dégoûter à jamais d'aimer. On retrouve Simon cinquante ans plus tard. Cette fois, c'est à son père qu'il s'attaque, devant son cercueil. Une respectueuse dédicace - « À l'homme de ma vie, Géronimo, mon père » - augure mal un passage en revue des travers d'un plâtrier bourru et obtus, injuste et coléreux, tyran au petit pied en proie à des colères bibliques, avare de sentiments cachés sous la contrainte de suer sans se plaindre. Portrait du patriarche en rustre à l'éternelle salopette bleue, « à la parole d'acier et au silence de plomb ». « On n'est pas né le cul dans la soie », « on n'est pas sur Terre pour s'amuser », tels sont les credo qu'il oppos ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes