Le Nobel des écrivains

Le Nobel des écrivains

Le prix Nobel de littérature ne sera pas décerné en 2018, pour cause de scandale sexuel. Nous avons demandé à des auteurs de choisir celle ou celui qu'ils auraient récompensé(e).

il n'y aura pas de prix Nobel de littérature cette année, et la faute en revient à un Français : le déplorable Jean-Claude Arnault - mari d'une académicienne suédoise et patron d'un club culturel huppé et subventionné par ladite Académie -, qui vient d'être condamné à deux ans de prison pour viol. Ce Weinstein des arts et des lettres (huit femmes ont porté plainte contre lui, dix-huit agressions lui étaient reprochées) mâtiné de Rocancourt (il se fit passer pour un membre de la famille du milliardaire Bernard Arnault et s'inventa toute une légende) aura réussi à entraîner dans son naufrage toute l'académie chargée de décerner le prix. Résultat : nous voilà privés de l'éclairage unique qu'offre le Nobel de littérature. Car cette récompense vaut pour manifeste, qui peut extirper des ténèbres des génies anonymes (le poète Tomas Tranströmer), métamorphoser des trésors nationaux en trésors internationaux (Patrick Modiano), requalifier des figures de la culture populaire en gloir ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes