Le Nez d'Edward Trencom, Les aventures héroïques et byzantines d'un fromager londonien

Le Nez d'Edward Trencom, Les aventures héroïques et byzantines d'un fromager londonien

« Particulièrement long et aquilin, et remarquable par l'excroissance osseuse sphérique qui sembl[e] presque posée en équilibre sur l'arête », le nez des Trencom appartient au patrimoine familial depuis 1637, date à laquelle naquit Humphrey, première célébrité de la dynastie. Frappant par sa forme, cet appendice est en effet doté d'une prodigieuse faculté : il est capable d'analyser les moindres senteurs, d'en trouver la provenance, la composition, les nuances, ce qui fait des Trencom de remarquables « nez » reconnaissant le moindre... fromage, du stilton au chèvre fermier en passant par le touloumotyri et la tomme du Mont-Cenis. Atout qui a fait d'eux rien moins que les fournisseurs officiels de Sa Majesté la reine depuis le règne de Victoria, particulièrement friande du « double gloucester affiné deux ans de M. Henry Trencom ».

La provenance de ce don sans pareil reste cependant un mystère. Ainsi est-il répondu aux questions du jeune Edward, dernier né de la dynastie : ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Claire Marin © HANNAH ASSOULINE/Ed. de l'Observatoire

Claire Marin
Auteure de Rupture(s) (éd. de l'Observatoire)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine