Le misogyne et le misanthrope

Le misogyne et le misanthrope

daniel kehlmann raconte les aventures d'Alexandre de Humboldt et Carl Friedrich Gauss, deux savants oubliés du xixe siècle, qui cherchaient tous deux à chambouler les idées reçues de l'époque.

Voltaire est un jeune mort, Diderot vit encore. Pourtant, nous croyons les entendre, ou l'un ou l'autre de leurs personnages. Cette manière de dire, si enlevée, si naturelle, si prompte à renvoyer la balle, ça ne s'imite pas. J'allais parler d'une exception : eh bien ! non. Daniel Kehlmann ne pastiche pas. Il a glissé son talent brillant, imagé, insolent souvent, dans le ton de l'époque et dans le caractère de deux étonnantes figures de la science. Il s'est emparé de ces savants un peu passés dans l'oubli, même si nous restons grandement redevables de leurs travaux : l'explorateur Alexandre de Humboldt, et Carl Friedrich Gauss, mathématicien et physicien. Tous deux naissent à peu de chose près vingt ans avant le xixe siècle, et meurent peu après son mitan. Ébahissante idée que d'entremêler leurs biographies, chapitre après chapitre ! Et, en fin de parcours, les réunir. En composition musicale, on appelle ça une strette.

La composition est menée allegretto prestissi ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes