Le maquis de ZAD

Le maquis de ZAD

Le photographe Philippe Graton exalte l'inventivité et la puissance poétique des habitants des zones à défendre

Parmi les luttes écologistes, entre espoirs et déceptions, demeure dans les esprits le succès contrasté de la zone à défendre de Notre-Dame-des-Landes. Le photographe Philippe Graton lui rend hommage à l'occasion de la sortie d'un superbe ouvrage, Carnets de la ZAD, et d'une exposition (1). Il y traduit son expérience des lieux de 2014 à 2019, à travers des images en noir et blanc, à la fois poétiques et documentaires, et des extraits de son carnet de bord, où il fait le récit de son expérience de la ZAD. Il soulève les questions que l'on se pose à la découverte d'un tel territoire, les émotions qu'elle suscite, il explique les modes d'organisation qui s'y développent, des réunions aux repas, déconstruit les préjugés véhiculés par les médias...

« Au départ il y a les cabanes. » Celles qui ont inspiré jusqu'aux gilets jaunes - la cabane est un motif récurrent des ronds-points occupés - et diverses zones autonomes. Des constructions de fortune, plus ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes