Le grand chiffonnier du XIXe siècle

Le grand chiffonnier du XIXe siècle

En faisant des chiffonniers les personnages clésde son époque et des Misérables, Hugo exalte le cycle de la matière et s'insurge contre le gaspillage naissant. Le roman lui-même est le grand oeuvre d'un glaneur.

le monde se divise entre hugoliens et baudelairiens. J'ai d'abord fait partie des premiers, puis, à la suite d'une déception d'enfance, des seconds, et j'ai longtemps cru que c'était pour toujours. J'avais 9 ans ou 10 ans, je séjournais chez ma grand-mère à Bruxelles, et je remportai le crochet radiophonique de sa paroisse en récitant un poème de Victor Hugo (sans doute « Matelots ! matelots ! vous déploierez les voiles »). Le premier prix était une Vespa, dont je rêvai la nuit suivante. Mais le curé rendit visite à ma grand-mère le lendemain et la persuada qu'un scooter serait un trophée inutile pour un gamin. On m'offrirait une récompense plus conforme à mon âge (une voiture téléguidée, il me semble). Cette mésaventure fut déterminante : elle me fit douter de mes talents de scène (on m'avait couronné pour épargner l'achat d'une Vespa), de ma foi (j'avais été trompé par un prêtre), et de ma grand-mère (elle ne m'avait pas défendu), enfin et subsidiairement de Hugo (il paya ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon