Le génie de la modestie

Le génie de la modestie

Réunis dans un recueil, les sermons de saint Augustin révèlent un fin théoricien de la langue. Il souhaite un verbe sans ostentation, pour être à la fois plus simple et plus complexe, parler au plus grand nombre mais ne pas imposer une vérité unique.

Depuis plus d'un siècle, on ne disposait d'aucune édition française accessible des sermons de saint Augustin. Or nous savons qu'il déploya une étonnante activité de prédication. Pendant les trente-neuf années qui jalonnent sa vie presbytérale et épiscopale (391-430), on estime qu'il a prêché huit mille fois pour une moyenne de deux cents prédications par année, soit à Hippone (l'actuelle Annaba en Algérie), soit à Carthage. Mais les études critiques n'ont conservé que cinq cent quarante-six de ces prédications... La présente édition de cent quatre-vingt-trois sermons, consacrés principalement à l'Écriture, répare en partie cette injustice - en partie seulement, car la traduction du XIXe siècle et la préface, beaucoup trop pieuse et hagiographique, qui l'accompagne ne donnent pas en réalité toute la mesure du défi de cette entreprise à la fois spirituelle, sociale, herméneutique et littéraire, au coeur de l'Antiquité tardive. L'invention d'une langue ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes