Le fruit de ses entrailles

Le fruit de ses entrailles

La naissance d'un enfant, « que du bonheur » ? Une épreuve déchirante.

C'est l'histoire d'un corps, d'un ventre, d'une grossesse. Le récit d'une naissance traversé par l'idée de mort. Le Corps d'après est un roman venu des tripes au sens littéral : l'autrice y parle de ses entrailles en malmenant les nôtres. Si Virginie Noar n'est pas la première à mettre en pièces le fameux couplet « c'est que du bonheur » seriné aux futures mères, dans ce premier roman elle va très loin dans l'âpreté. Elle décrit les violences gynécologiques - ces agressions intimes -, la surmédicalisation, et sa propre incompréhension de femme à qui on intime l'ordre de « détendre son vagin ». Elle fait tout pour être une femme enceinte « convenable », malgré la peur de la mort, la sienne et celle de l'enfant, l'angoisse de ne pas retrouver son corps d'avant et les jouissances dont il était capable. L'écriture est sans fioriture, les descriptions peuvent être froidement cliniques. Le récit est ponctué de flashs mémoriels, une mère toxique, un père violent, une vie sexuelle ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : La tempête qui vient, James Ellroy, éd. Rivages/Noir

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF