Le faux processus de Kafka

Le faux processus de Kafka

Franz Kafka est le titre de ce livre ; Éléments pour une théorie de la création littéraire, son sous-titre. À la réflexion, le contraire eût été plus exact. C'est dire la vraie priorité telle qu'elle surgit à la lecture de cette biographie sociologique élaborée comme un modèle. Il faut saluer l'originalité d'une démarche par laquelle on peut consacrer 630 pages bien tassées à un écrivain en n'étant manifestement guidé ni par l'admiration, ni par la passion, ni par l'émotion, mais uniquement par la raison. Professeur à l'École normale supérieure et directeur de recherches au CNRS, Bernard Lahire affiche sa volonté de renouveler la sociologie de la culture, notamment dans ses importantes études La Culture des individus 2004 et La Condition littéraire 2006. Il avait déjà eu l'occasion de se frotter à l'auteur du Procès en tant que figure « idéaltypique » de l'écrivain à vocation et à second métier. Mais c'est surtout par goût du défi à relever qu'il s'est aventuré dans ces parages ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Je reste roi de mes chagrins », Philippe Forest, éd. Gallimard