Le duel du dualisme

Le duel du dualisme

Spinoza fut sans doute le plus virulent des héritiers de Descartes. Il sapa la position dualiste de l'auteur des Méditations , et affirma l'unité de substance entre la pensée et l'étendue. Et retourna ses propres armes contre un philosophe qu'il avait lu assidûment dans sa jeunesse.

D escartes, héros de notre modernité. Descartes, par qui fut balayée la philosophie d'École aussi bien que le goût humaniste pour l'érudition au profit des seules « idées claires et distinctes », de l'esprit de méthode, d'une pensée adhérente à la grande aventure de la science moderne... Ce mythe n'est pas d'invention récente et, à bien des égards, il témoigne jusqu'à nous du choc que fut pour toute une génération la lecture du philosophe poitevin.

Il faut dire que notre gloire nationale fit tout pour satisfaire à cette image en méprisant ouvertement ses devanciers - quand il daignait se rappeler de leur existence - et tout aussi bien ses contemporains. Leibniz le rappelle non sans méchanceté : « M. des Cartes regloit sa manière de traiter les gens honnestement ou fierement selon les maximes d'une certaine politique. Il insultoit à Messieurs Fermat, Hobbes et Gassendi, quoyqu'ils eussent usé de beaucoup de civilité à son egard par ce que leur mathematique et leur philosophie ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon