Le directeurde conscience

Le directeurde conscience

Normalien, prof de philo, catho, il est devenu la référence intellectuelle de la droite conservatrice. Maire adjoint de Versailles, candidat malheureux aux législatives, il rechigne à totalement s'engager sous une étiquette.

propre et lisse comme une figurine sous blister, François-Xavier Bellamy est un trentenaire comme on en croise chez Gaulupeau, le salon de thé de la rue de la Paroisse, à Versailles, partageant une salade quinoa détox avec sa mère. La veste est marine, la chemise coupe classique d'un blanc immaculé, les richelieus feuille morte, les joues roses à la Marie-Antoinette par Vigée Le Brun. Rien de bling-bling, montre Breitling. Des choix sans risque. Le prince Charles d'autrefois en cliché Cyrillus ou, plus flatteur, un jeune Jacques Perrin dans les films de Schoendoerffer.

« Je vais encore me retrouver caricaturé en parfait Versaillais », dit en soupirant François-Xavier Bell ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Pour pour les fêtes, offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire !