Le dieu venu du centaure

Le dieu venu du centaure

Fruits d'une conscience qui ne ressemblait à aucune autre, les romans de Philip K. Dick sont d'une inventivité si foisonnante qu'en parler est déjà un défi. Relevons-le avec Le Dieu venu du Centaure. Mayerson est un précog - un voyant - chargé de deviner les tendances pour l'entreprise qui produit les poupées Pat, ces jouets pour adultes capables de projeter une ou plusieurs consciences dans des sortes de Barbie ou Ken virtuels évoluant sur la Terre d'avant le réchauffement climatique. C'est pourquoi les « Combinés Poupées Pat » sont si prisés des colons de Vénus ou de Mars : associés à la drogue D-Liss vendue par la même entreprise, ils leur permettent de fuir une existence en « clapiers » et de réaliser tous leurs fantasmes, « inceste, meurtre, n'importe quoi ».

Mais voici qu'apparaît un système concurrent associé à une drogue nouvelle - le K-Priss, issu d'un « lichen extra-solaire », aux effets très supérieurs. Mondes factices, jeu sur les identités, mysticisme s ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes