Le dictionnaire des émotions

Le dictionnaire des émotions

Si les manières de dire déterminent les manières de sentir, inversement, chaque langue offre des opportunités uniques d'approcher diverses subtilités du coeur humain. En dressant sa propre liste des émotions qu'elle a répertoriées dans les dialectes d'ici et d'ailleurs, Tiffany Watt Smith fait bien mieux que remplir la promesse du sous-titre de son livre. Elle permet au lecteur de mettre des noms, au choix, sur la sensation de vide et d'apathie qu'on ressent après le départ de ses invités (awumbuk, chez les Baining de Nouvelle-Guinée), l'irrémédiable mélange de déception, de rancoeur et de regret qu'inspirent les grandes pertes (en polonais, zak, observé par Liszt chez Chopin), ou la fierté béate qu'inspirent les réussites des enfants à leurs parents (nakhes, en yiddish). Il faut aussi compter avec la peur spécifique qu'inspire la présence d'un esprit (mehameha, à Tahiti) et l'irrépressible nostalgie d'un lieu où l'on n'est jamais allé (kaukok ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

Ceux qui restent, Benoît Coquard, La Découverte, 280 p., 19 €.

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon