Le démon possédé

Le démon possédé

Un livre teinté de surnaturel et d'humour où une fillette déjoue les plans d'un être malfaisant.

La définition du fantastique occupe depuis des décennies les spécialistes de théorie littéraire et n'a jamais été tranchée. On pourrait dire, en première approximation, qu'une histoire fantastique raconte les aventures d'un personnage aux prises avec un phénomène mystérieux. Naturellement, l'histoire est vue du point de vue du personnage. Sauf chez Sibylle Grimbert, qui prend aujourd'hui le parti inverse : elle raconte en effet l'envoûtement d'une gamine de 11 ans par un petit démon, Ganaël, en adoptant le point de vue de ce dernier. Outre l'effet comique lié au fait qu'on découvre le monologue d'un être malfaisant embarqué dans le corps d'une fillette, ce décentrement aboutit à une conc ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Pour pour les fêtes, offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire !