LE DÉMON DE L'ÎLE SOLITAIRE

LE DÉMON DE L'ÎLE SOLITAIRE

Edogawa Ranpo, le nom de plume de Tarô Hirai, est une déformation japonisante d'Edgar Poe. Son Démon de l'île solitaire est lui-même un malaxage d'influences et de tons. Enquête sur le meurtre insoluble de la fiancée du narrateur, assassinée dans sa chambre, le roman paru en feuilleton en 1929-1930 a la bougeotte : passant du Double assassinat dans la rue Morgue à L'Île du docteur Moreau et soufflant le chaud et le froid pour alterner entre candeur consommée et grande perversité. Dans ce sommet de subtilité, ce sont plusieurs pans de la littérature policière qui tiennent côte à côte.

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Par les routes », Sylvain Prudhomme,  éd. L'Arbalète/Gallimard

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF