LE DÉMON DE L'ÎLE SOLITAIRE

LE DÉMON DE L'ÎLE SOLITAIRE

Edogawa Ranpo, le nom de plume de Tarô Hirai, est une déformation japonisante d'Edgar Poe. Son Démon de l'île solitaire est lui-même un malaxage d'influences et de tons. Enquête sur le meurtre insoluble de la fiancée du narrateur, assassinée dans sa chambre, le roman paru en feuilleton en 1929-1930 a la bougeotte : passant du Double assassinat dans la rue Morgue à L'Île du docteur Moreau et soufflant le chaud et le froid pour alterner entre candeur consommée et grande perversité. Dans ce sommet de subtilité, ce sont plusieurs pans de la littérature policière qui tiennent côte à côte.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes