Le courage des autres

Le courage des autres

Vous ne prendrez plus jamais le métro comme avant. Telle pourrait être la promesse brandie par le bandeau qui ceint le dernier livre d'Hugo Boris. Depuis quinze ans, l'auteur de POLICE (Grasset) et de Je n'ai pas dansé depuis longtemps (Belfond) a recueilli dans les transports en commun des instantanés de vie, saisissant l'imprévu là où il surgit, là où il dérange. Terrorisé par sa propre lâcheté malgré sa ceinture noire de karaté, Hugo Boris s'incline devant le courage de ces rares personnes qui trouvent la parole juste pour affronter un discours homophobe, qui interviennent lorsqu'une personne se met en danger, qui choisissent de considérer les clochards en détresse, plutôt que de céder au mépris et à l'indifférence. Empreinte d'une autocritique salvatrice, cette mosaïque de scènes de la vie parisienne, denses de violence, de misère, mais aussi, parfois, d'humour ou de tendresse, renouvelle notre attention dans ce « coude à coude » quotidien avec nos contemporain ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire :Divers, Pierre Guyotat, éd. Les Belles lettres, 496 p., 27 E.