Le cinéma vu par les Lettristes

Le cinéma vu par les Lettristes

La revue lettriste ION paraissait dans les années cinquante. Elle réunissait à son sommaire les principaux noms du lettrisme, ce courant avant-gardiste qui prônait la radicalité dans l'art. L'éditeur Jean-Paul Rocher a choisi d'en republier aujourd'hui en fac-similé le numéro 1, d'avril 1952, qui était spécialement consacré au cinéma.

Isidore Isou, le fondateur du lettrisme, livrait là un épais texte théorique sur son « Esthétique du cinéma ». Marc'O, directeur de la publication, signait sa « Première manifestation d'un Cinéma Nucléaire », sans concession « Je, O., écrivait-il, démens et ajoute les éléments étrangers, involontaires qui agissent contre, troublent, déchaînent, annihilent le goût du spectateur, l'harmonie d'attention, le rire en plein pathétique, la compréhension. »

Ce numéro de ION proposait sa première version du scénario du film de Guy Debord, Hurlements en faveur de Sade , qu'on lira avec d'autant ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes