L'autisme sortdu silence

L'autisme sortdu silence

De nombreux livres se consacrent enfin à ce faisceau de troubles psychiques. S'immerger dans les mots des autistes eux-mêmes est un préalable inouï.

son corps, comme encombré d'enfance, semble ne lui être qu'embarras : ses gestes sont désordonnés, sa tête se jette de bas en haut et de haut en bas en mouvements pendulaires déréglés. Son regard s'évade ou vous transperce, sans que l'on puisse saisir s'il exprime sympathie ou dégoût, demande ou rejet. Son expression se limite à des éclats de rire intempestifs, à des cris et à des grognements, et lorsqu'elle marche, dans la rue ou dans la nature, elle se barde la taille d'une énorme bouée, viatique indispensable pour se préserver de la violence des rencontres.

Hélène Nicolas, Babouillec de son nom d'artiste, est une jeune femme qui vient de dépasser la trentaine. Parce qu'elle est classée autiste, diagnostiquée déficitaire à 80 %, l'école se révèle impropre à lui apprendre à lire et à écrire, encore moins à parler. Et pourtant trace-t-elle à présent, en assemblant d'une main incertaine des lettres en carton piochées dans une boîte compartimentée : « Je suis une enfa ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes