L'Athénée30 places pour Une maison de poupées

L'Athénée30 places pour Une maison de poupées

L'héroïne d'Ibsen, Nora, femme-poupée s'émancipant du joug tranquille d'un mari conformiste, a contribué à faire d'Une maison de poupées un drame emblématique des débuts du féminisme. Nils Öhlund, qui signe la traduction et la mise en scène, a choisi d'ancrer la pièce dans une réalité contemporaine.

Invitations pour le 11 mai à 19 heures.

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« La Filiale »,Sergueï Dovlatov, traduit du russe par Christine Zeytounian-Beloüs (éd. La Baconnière)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine