L'art de la fresque et du trompe-l'oeil

L'art de la fresque et du trompe-l'oeil

le roman s'ouvre sur un cours de dessin, dans l'atmosphère à la fois studieuse et exaltée d'un début d'année en école d'art. « Je vais apprendre les techniques du trompe-l'oeil, l'art de l'illusion. » De son premier chantier - reproduire un ciel au plafond d'une chambre d'enfant - à la reconstitution des fresques de la grotte de Lascaux, Paula découvre le métier de peintre, après une année de formation à l'Institut supérieur de Bruxelles.

L'auteur de Réparer les vivants et son art d'écrire en colimaçon, d'aller chercher l'expression précise après avoir tourné autour, s'attache ici à décrire les matières et les nuanciers nécessaires à la peinture en décoration. En somme, elle applique à l'écriture des techniques qu'elle met entre les mains de ses personnages apprentis, capables de reproduire des textures et des architectures complexes avec leur maîtrise du trompe-l'oeil. Il est aussi probable que Maylis de Kerangal se soit inspirée des élèves qu'elle a suivi ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes