L'année Lagarce

L'année Lagarce

Disparu en 1995, Jean-Luc Lagarce, auteur et metteur en scène, aurait eu 50 ans en 2007.

Il n'y a guère qu'à l'opéra que les mises en scène survivent, pieusement notées sur des cahiers. Étrangement, une mise en scène renaît quinze ans après sa création : celle de La Cantatrice chauve par Jean-Luc Lagarce, qu'on peut voir à Paris au Théâtre de l'Athénée, du 18 janvier au 17 février, puis en tournée à travers la France. Cette résurrection est moins un hommage à Ionesco qu'à Lagarce, homme de théâtre complet, grand auteur, acteur, chef de troupe, autour duquel une association d'amis et d'institutions a organisé une « année Lagarce ». L'écrivain, mort du sida en 1995, aurait eu 50 ans le 14 février 2007. Son destin rappelle celui de Bernard-Marie Koltès. Mais Koltès eut la gloire de son vivant ; Lagarce, avec sa compagnie La Roulotte, monta ou fit jouer la plupart de ses textes, trouva les moyens de mettre en scène les pièces qui l'intéressaient, mais il resta dans l'ombre. Il est pourtant aujourd'hui l'auteur contemporain le plus joué dans le secteur sub ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes