L'année Bergson

L'année Bergson

À l'occasion des cent ans de la publication de L'Évolution créatrice de Bergson, de nombreux ouvrages du philosophe français sont réédités.

On a du mal à imaginer aujourd'hui la place que tenait Bergson dans la philosophie française au début du siècle dernier. Il suffira pourtant, pour s'en faire une idée, de se rappeler que pour la génération des Nizan, Sartre et Aron, il fut LE philosophe à abattre qu'on se rappelle le titre du pamphlet de Politzer paru en 1929 : La Fin d'une parade philosophique : le bergsonisme . C'est à retracer ce « magistère philosophique » et ses avatars mouvementés qu'est consacré le dernier livre de François Azouvi, entre biographie et essai d'histoire intellectuelle : La Gloire de Bergson éd. Gallimard, « NRF-Essais, lancement d'une « année Bergson » riche en événements.

Après une éclipse assez longue, dont la fin fut certainement annoncée par le petit essai que lui consacra Gilles Deleuze en 1966 Le Bergsonisme, une nouvelle génération s'est mise à lire Bergson, apportant un sang neuf au commentaire. La grande édition critique lan ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon