Lançon en soutien

Lançon en soutien

« Écrire des chroniques alors que j'étais à l'hôpital m'a permis de restituer une sorte de visage mental de ce que j'étais. Mais j'ai dû attendre que mon visage soit suffisamment reconstitué pour commencer un vrai travail d'écrivain », explique le lauréat du Femina pour Le Lambeau. Au vernissage de l'exposition « La re-figuration », il est venu avec les médecins qui l'ont opéré 17 fois et a voulu soutenir les patients qui n'ont pas eu la même « chance ». « Ma blessure signifiait attentat, c'était un symbole politique qui recevait une compréhension immédiate. » Ce n'est pas le cas des victimes du cancer de la bouche, a précisé le Pr Patrick Goudot.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé