L'agora recroquevillée

L'agora recroquevillée

Jean-Pierre Vernant

La « distanciation sociale », alliée au tout-numérique, risque de remettreen cause la confrontation et la discussion dans un espace commun, soit l'essencede la démocratie telle qu'elle s'est inventée dans la Grèce antique.

Vous avez relu Jean-Pierre Vernant pendant le confinement. Pourquoi ?

Barbara Stiegler. - Dans Les Origines de la pensée grecque, il montrait, en 1962, comment et pourquoi l'organisation de l'espace est au fondement de la démocratie. Alors qu'on nous contraignait, dès les premiers jours du confinement, à nous adapter à des « espaces numériques de travail » n'ayant rien de commun avec l'espace, alors que les seuls espaces réels qui nous étaient autorisés était ceux, privés, de nos foyers et de quelques lieux de travail jugés indispensables, il m'a semblé plus urgent que jamais de me souvenir de ce lien indissoluble entre l'espace public et la démocratie.

Pour Vernant, la démocratie naît avec « l'élaboration d'un nouvel espace social, centré sur l'agora », avec « une extraordinaire prééminence de la parole sur tous les autres instruments du pouvoir ». Quel lien opérez-vous avec la situation actuelle ?

...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes