L'acte II du quinquennat Macron ressemblera-t-il à son acte I ?

L'acte II du quinquennat Macron ressemblera-t-il à son acte I ?

Dans La Guerre sociale en France (La Découverte), Romaric Godin soutient que le macronisme correspond à la conversion forcée de la France, après plusieurs tentatives avortées, au néolibéralisme. Une thèse qui minore les possibles évolutions imposées par la conjoncture.

Par son titre, qui évoque celui de la célèbre brochure de Marx sur la Commune de Paris, La Guerre civile en France (1871), et la collection où il paraît, les « Cahiers libres » de La Découverte, La Guerre sociale en France affiche d'emblée son caractère « engagé ». La thèse de son auteur est particulièrement offensive : Macron représenterait, après les essais infructueux de Raymond Barre en 1976, de Juppé en 1995, de Villepin en 2005-2007, etc., la première tentative aboutie d'implanter en France le néolibéralisme - Romaric Godin le définissant non comme un ultra-libéralisme mais comme un « libéralisme d'État », dans lequel ce dernier abandonne sa neutralité pour favoriser le capital aux dépens du travail. On reconnaît ici l'argument marxiste classique qui fait dériver la « révolution conservatrice » opérée dans les pays développés à partir des années 1980 d'une lutte contre la baisse des taux de profit. Et il n'est pas entièrement indu. Depuis une trentaine d'an ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Entretien

Laurent de Sutter © Hannah Assouline/ éd. de l'Observatoire

Laurent de Sutter
« Une indignation efficace reconfigure nos manières de penser »

Nos livres

 La langue confisquée, Frédéric Joly, éd. Premier Parallèle

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF