L'ACTE DE LECTURE

L'ACTE DE LECTURE

Ce nouveau livre est composé de textes divers, les uns théoriques, les autres pratiques, souvent issus de débats américains. Parmi les nombreux aspects abordés, je retiens l'insistance de Ricoeur sur l'acte de lecture . « Finalement, écrit-il, c'est le lecteur qui complète l'oeuvre dans la mesure où l'oeuvre écrite est un guide pour la lecture, mais reste néanmoins une oeuvre inachevée. L'interprétation n'a d'autre fonction que de servir de médiation entre le monde de l'oeuvre et le monde du lecteur. » Le monde de l'oeuvre est déployé par l'intrigue de la fiction - par exemple l'Exode - celui de la lecture renvoie au monde effectif dans lequel l'action se dévoile au monde habité par un réseau de relations - par exemple la communauté qui lit, le contexte religieux ou critique dans lequel l'oeuvre est reçue. L'un et l'autre de ces mondes se croisent. Ricoeur insiste sur les attentes du lecteur, sur sa manière de recevoir, sur ce qui se passe dans sa tête suit-il ou ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon