L'ABJECTEHYPOCRISIEDU PURITANISME

L'ABJECTEHYPOCRISIEDU PURITANISME

si le Christ était là, il y a une chose qu'il ne voudrait pas être : un chrétien », écrit Mark Twain, l'auteur des Aventures de Tom Sawyer, dans ses Carnets. La théologie, les institutions religieuses et surtout l'hypocrisie du puritanisme américain le dégoûtent. Très tôt acquis au rationalisme révolutionnaire de Thomas Paine (1737-1809), Mark Twain n'eut de cesse de s'attaquer aux dogmes du christianisme. Car le péché originel et sa contrepartie, l'existence du paradis et de l'enfer, ne font qu'engendrer peur et culpabilité chez les chrétiens. Ceux-ci justifient à tort un Dieu injuste et immoral, « qui ne fait que punir, traitant des peccadilles avec une sévérité démesurée, poursuivant des enfants innocents pour les fautes de leurs parents » (De la religion). Contre ces croyances irrationnelles, Twain entend mener combat par la satire, comme dans son Journal d'Adam et son Journal d'Ève, dans lesquels apparaît la vérita ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes