La théorie du Complot

La théorie du Complot

Dans Le Complot contre l'Amérique, Philip Roth imaginait l'accession à la Maison-Blanche, en 1941, du populiste Lindbergh. En l'adaptant sous forme de série, David Simon fait résonner tous les échos, passés et présents, du roman.

Le Complot contre l'Amérique est le premier de ses livres que Philip Roth m'ait donné à lire sur manuscrit. Le roman imagine l'arrivée à la Maison-Blanche, en 1941, de l'aviateur Charles Lindbergh, héros national populiste connu pour son antisémitisme, et les conséquences destructrices de cette présidence sur le pays, qui bientôt se polarise, bascule dans une quasi-guerre civile. À l'automne 2004, Le Complot devint numéro un des commandes sur Amazon, avant même sa sortie en librairie. Homeland Security, l'arsenal législatif antiterroriste rognant les libertés individuelles à travers le pays, avait deux ans, et la campagne d'Irak battait son plein. Chacun vit dans le livre un reflet de l'Amérique de George W. Bush (cela en dépit des dénégations de l'écrivain, et aussi d'une contradiction flagrante puisque, dans le roman, Lindbergh s'affiche comme un leader pacifiste). Pour ma part, découvrant le manuscrit dans la boîte à chaussures dont Roth se servait comme emballa ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes