LA SOMMITÉ INVISIBLEDE JULIEN COUPAT

LA SOMMITÉ INVISIBLEDE JULIEN COUPAT

Le situationnisme a beaucoup influencé les premiers écrits des « amis » de Tarnac. Dont le procès vient de s'achever à Paris.

L'hystérie judiciaire autour de l'affaire dite de Tarnac a trop souvent occulté la singulière production éditoriale, très « post-situ », des membres du Comité invisible. Car qui retrouve-t-on en fil rouge récurrent théorique et prosodique des textes, revues ou communautés auxquels Julien Coupat a participé ? La figure obsédante et le style « brûlant à la manière de la glace » (Baudelaire) de Guy Debord. Il y en eut d'autres, évidemment : Michel Foucault et son « biopouvoir » en particulier. Mais c'est bien l'héritage du fondateur du situationnisme qui compose le plus sensiblement le substrat intellectuel et politique de Coupat et ses « amis ».

Cette influence est précoce. Dès 1997, Julien Coupat, étudiant à l'École des hautes études en sciences sociales, rédige un mémoire intitulé « Perspective et critique de la pensée situationniste », sous la direction de Nicolas Tertulian. Il est alors âgé de 23 ans. Son travail est vite salué et intégré par le sociologue Luc Boltanski dan ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Par les routes », Sylvain Prudhomme,  éd. L'Arbalète/Gallimard

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF