La septième croix

La septième croix

Le roman d'Anna Seghers, juive et communiste allemande arrêtée puis relâchée par la Gestapo en 1933, reparaît, si l'on peut dire, au bon moment. La Septième Croix, première évocation des camps de concentration alors réservés aux opposants politiques, conte la fuite de sept d'entre eux, dont un seul échappera au supplice. Rédigé à Meudon où elle avait trouvé refuge avant de rejoindre en 1941 le Mexique en passant par Marseille (fuite qui fait l'objet de son récit le plus célèbre, Transit), le roman a connu dès sa sortie un succès de librairie mondial. Publié chez Gallimard en 1947, l'ouvrage n'avait pas été réédité depuis et reparaît aujourd'hui dans une traduction nouvelle. Roman polyphonique, cette coupe en strates de la société allemande dit tout de la mise en place d'un univers de surveillance généralisée, où la moindre maladresse, un comportement étrange ou un propos mal placé voire mal interprété peuvent entraîner leur auteur au fond du gouffre. Conduit comme ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes