La route déroulée

La route déroulée

Le roman est aussitôt un énorme succès, l'auteur est invité sur les plateaux de télévision dont une émission mémorable avec Steve Allen qui accompagne la lecture au piano, tout un mouvement d'écriture est porté sur le devant de la scène, la beat generation, et l'Amérique réactionnaire forge un mot dont l'intention dépréciative sera bientôt balayée par l'ampleur du mouvement : beatnik sur le modèle de « spoutnik », tout courant alternatif étant forcément un peu russe en ces temps de guerre froide. Ce pourrait être le sentier de la gloire, mais ce sera un chemin de croix et une plongée dans l'alcool, cette « voie lente » du suicide, avec retour au bercail maternel et cheminement implacable vers l'extinction. Kerouac meurt en 1969.

Mais qui est l'auteur de ce chef-d'oeuvre dont le lecteur peut enfin découvrir une version conforme à l'impulsion initiale, dans une traduction fort réussie ? Jack Kerouac est né dans une famille de Canucks ces Québécois immigrés dans le Massachusetts ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes