La Révolution et Mai 68

La Révolution et Mai 68

Les révolutions font recette en Chine : les ouvrages français consacrés à la Révolution ou à Mai 68 se vendent très bien.

On ne se bouscule pas au rayon des livres traduits du français dans les librairies chinoises. Au top des ventes de la librairie Sanlian, la meilleure de Pékin, on ne trouve que deux auteurs français actuellement : Baudelaire et Saint-Exupéry... Les romanciers français contemporains ne font assurément pas recette en Chine, où les seuls romans étrangers qui passent vraiment la rampe sont anglo-saxons. À l'opposé, les penseurs français font recette, et, dans les bonnes librairies pékinoises, notamment autour des universités, les ouvrages de Pierre Bourdieu, Edgar Morin, François Furet ou Serge Moscovici sont bien en vue, avec des tirages modestes de cinq à sept mille exemplaires, mais qui se vendent bien parmi les étudiants et les intellectuels avides des idées venues du pays de la Révolution française. À propos de révolution, on trouve également en ce moment à Pékin la traduction d'un livre de Laurent Joffrin, consacré à « Mai 68, la révolution culturelle française ». En observant la ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Je reste roi de mes chagrins », Philippe Forest, éd. Gallimard