La République survivra-elle à la démocratie ?

La République survivra-elle à la démocratie ?

Pour nous, République et démocratie sont plus ou moins « interchangeables ». Alors que « les principes qui les fondent sont parfaitement contradictoires ». La république, c'est le gouvernement de la raison qui s'appuie sur l'éducation des citoyens. Mais est-ce possible à l'heure de l'hyperdémocratie et que les réseaux sociaux isolent chacun dans des « bulles identitaires » faites de gens d'accord avec lui ?

Le sociologue Jean-Claude Kaufmann explique comment « la dérégulation de l'ordre républicain ne se manifeste pas seulement par le déclin des institutions, mais aussi par une montée du sensible ». Son diagnostic est assez pessimiste. « Face à l'impossibilité de résoudre la contradiction entre République et démocratie, nous avons aujourd'hui une furieuse tendance à opter pour une réduction de la seconde ».

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article