La puce à l'oreille

La puce à l'oreille

Le célèbre commissaire Adamsberg , créé par Fred Vargas, prend les traits de José Garcia au cinéma.

Il était une fois une jeune archéozoologue nommée Frédérique Audoin-Rouzeau, spécialisée dans les rapports tissés entre les hommes et les animaux depuis l'origine des temps. Un de ses livres, d'une stupéfiante érudition, Les Chemins de la peste : le rat, la puce et l'homme éd. Presses universitaires de Rennes se lit comme un roman policier, rappelant entre autres choses qu'en 1920, « la peste des chiffonniers », attribuée à tort à des séquelles de la grippe espagnole, fit plusieurs victimes à Paris ; et que c'est bien la puce des rats et non celle des hommes qui constitue le vecteur de transmission du bacille de Yersin. Mme Audoin-Rouzeau, à laquelle les bonnes sorcières, penchées sur son berceau, firent cadeau de beaucoup d'imagination et d'un joli style, décida un jour de montrer une autre facette de ses dons. C'est ainsi que naquit Fred Vargas Fred pour Frédérique, et Vargas en hommage au nom d'artiste de sa soeur jumelle, nom emprunté à la sublime Ava Gardner- ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes