La princesse de Clèves

La princesse de Clèves

On a beaucoup glosé sur les raisons mystérieuses qui la poussent à laisser partir l'amour de sa vie. Peut-être pour minimiser la scandaleuse pureté de ce geste.

La Princesse de Clèves a toujours suscité la tourmente. Sa parution en 1678 déclenche une violente querelle littéraire. Pendant huit ans, critiques et contre-critiques se succèdent. À leur tour, Rousseau, Sade, Stendhal, Gide, Cocteau, Camus, Michel Butor, gloseront sur ce livre à l'intrigue ténue, coupée par de longs épisodes intercalaires. On se dispute sur le style de l'auteur, la place qu'il réserve à l'histoire, sur la vraisemblance de l'aveu que Mme de Clèves fait à son mari, sur la plausibilité de son renoncement à M. de Nemours et la signification de la décision qu'elle prend, veuve, de ne pas épouser celui qu'elle aime et qui l'aime si passionnément. Scrupule de conscience absurde ? Oppression morale et religieuse ? Peur de l'homme et du sexe ? Maladresse d'un auteur à l'affût de sensationnel ? Comment interpréter un final énigmatique où l'héroïne meurt sur un oxymore, laissant « des exemples de vertu inimitables » ? On a lu, relu, réécrit. La Duchesse de Langeais, Le Lys ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : La tempête qui vient, James Ellroy, éd. Rivages/Noir

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF