La nouvelle querelle des universaux

La nouvelle querelle des universaux

Relativiste, Claude Lévi-Strauss ? En réalité, son relativisme est avant tout une méthode ethnographique fondant un universalisme sceptique.

En 1954, dans un article de La Nouvelle Revue française intitulé « L'illusion à rebours1 », Roger Caillois s'en prend avec virulence aux thèses soutenues deux ans plus tôt par Claude Lévi-Strauss dans Race et histoire2, son célèbre essai écrit à la demande de l'Unesco. Fustigeant ce qu'il interprète de la part de Lévi-Strauss comme une négation de toute notion de progrès et après l'avoir suspecté d'un « attrait idéologique pour les sociétés primitives », Caillois réaffirme, en fin de course, la « supériorité incontestable de la civilisation occidentale ». Révulsé par cette lecture, qu'il juge illégitime, de son livre, et outré par sa conclusion, Lévi-Strauss répond à Caillois en 1955 avec une égale virulence dans Les Temps modernes. Sous le titre « Diogène couché », il dénonce dans l'article de Caillois pas moins que « des bouffonneries de table d'hôte, [se poursuivant] en déclamations de prédicateur pour se terminer par des lamentations de pénitent » ! Plus sérieusement, il en prof ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes