La nouvelle pornographie

La nouvelle pornographie

Les femmes font dans le vrai, le cru, l'intimité écrite avec sincérité. Ce qui fait beaucoup parler et de beaux succès parfois. Pas un mois, pas une rentrée désormais sans un de ces romans à sensation, livré tout frais, tout saignant et plein d'audaces. Puisque le pari est d'aller toujours plus loin, de briser les tabous, d'écrire et de décrire ce que l'on sait, mais d'une manière autre, plus franche avec un luxe de détails, de précisions quasi documentaire. Comme si l'allusion n'avait jamais existé, comme si la littérature n'était pas aussi faite de distance. Le phénomène a d'abord fait sensation, puis il a pris de l'ampleur, il gagne le cinéma, la grande presse, il envahit tout, s'immisce dans les débats télévisés, les conversations de comptoir... Faut-il ou non parler crûment de cul ? Voilà la question.

On attendait celle qui dirait non. Celle qui prendrait le contre-pied. Pour les railler. Les ridiculiser, ces auteuses tapageuses. Mais gentiment. Avec humour, légèreté, él ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Claire Marin © HANNAH ASSOULINE/Ed. de l'Observatoire

Claire Marin
Auteure de Rupture(s) (éd. de l'Observatoire)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine