La mouvance « automôme »

La mouvance « automôme »

L'auteur déploie sa fantaisie et son goût des mélanges dans une enquête plus polissonne que policière.

Mais où Yves Pagès va-t-il chercher ça ? Ce hold-up costumé avec serpentins, cotillons et pistolets à eau ? Ce personnage d'ethnologue spécialisé dans les clichés d'excisions grand format ? Cette violente décapitation de Juan Carlos... au musée Grévin ? Dans ce roman plus polisson que policier, on reconnaît l'imagination pétulante d'un auteur-éditeur accoutumé à faire feu de tout bois : l'actualité et les souvenirs d'enfance, le réel et sa parodie, l'engagement vent debout des « Verticales » et la fantaisie à l'oblique.

Ici, le jeu littéraire commence précisément dans une cour de récréation, lorsque la petite Valentina revient les jambes maculées de morsures. Le fautif ? Un certain Bruno Lescot, petit agitateur au grand avenir, volubile et cabotin, bientôt jeté à corps perdu dans les actes gratuits, anarchiques et hauts en couleur de l'après-Mai 68. Un esprit dilettante, autonome attachant et « automôme attardé », friand de traits d'esprit et de graphomanie murale, qui osci ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Par les routes », Sylvain Prudhomme,  éd. L'Arbalète/Gallimard

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF