La mort venue du ciel

La mort venue du ciel

Ils furent tous deux des frères d'armes et des aviateurs émérites. Ils rapportèrent de leurs différentes guerres de puissants récits : « L'Equipage » pour Joseph Kessel, « La Vallée heureuse » pour Jules Roy.

En ces années, Jules Roy, que l'on surnommait « Julius », n'habitait pas Vézelay, là où, sous Louis vii-le-Jeune, saint Bernard prêcha la deuxième croisade, où Philippe-Auguste et Richard Coeur de Lion se réunirent avant de partir pour la Palestine, où Thomas Beckett, exilé d'Angleterre, monta en chaire. Si on le rencontrait, ce n'était ni à deux pas de l'église abbatiale de la Madeleine, ni au cimetière de la Montagne Sacrée où reposait Georges Bataille Max-Pol Fouchet et Maurice Clavel, qui l'y rejoindront, vivaient encore, mais dans les rues de Paris où, du reste, il me fut donné de lui serrer la main. J'étais chaque fois en compagnie de Joseph Kessel et, ni l'un ni l'autre, tout à la flamme des retrouvailles, ne me prêtaient grande attention, comme si « le lien qui unit les hommes volants » l'assertion est précisément de Jules Roy était tressé d'incommunicables secrets. L'aîné, en 14-18, n'appartenait-il pas à l'escadrille S 39 basée à Jonchéry près de Reims ? N'avait-il pas ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : La tempête qui vient, James Ellroy, éd. Rivages/Noir

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF