La Mitteleuropa, une idée juive ?

La Mitteleuropa, une idée juive ?

De Robert Musil à Stefan Zweig, en passant par Franz Kafka et Joseph Roth, la Mitteleuropa aura d'abord été définie par les écrivains.

Jusqu'à quel point la revendication d'une appartenance à l'Europe centrale a-t-elle été portée spécifiquement par les écrivains juifs ? Le « mythe habsbourgeois » dont a magistralement parlé Claudio Magris dans Le Mythe et l'Empire, fut d'abord l'idéologie d'État sur laquelle s'appuyaient les Habsbourg, idéologie passée au premier plan entre 1866 et 1871, lorsque l'Autriche, évincée de la Confédération germanique qu'elle avait longtemps dominée, concurrencée par le nouveau Reich allemand proclamé en 1871, redéfinit son identité géopolitique, fondée sur ce qui lui restait : les territoires de l'Europe centrale danubienne. L'histoire contemporaine de l'Autriche-Hongrie peut être interprétée comme un processus de globalisation/intégration et d'harmonisation de la pluralité ethnique, linguistique et culturelle.

Le mythe habsbourgeois d'une société et d'un État pluralistes, au sein desquels chaque peuple avait la patrie qui lui revenait, fut-il seulement l'habillage propagandiste ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes