La maman du petit Marcel

La maman du petit Marcel

Jeanne Weil, devenue par son mariage Mme Adrien Proust puis mère de Marcel Proust, née et morte à Paris 1849-1905, est tout le sujet de la biographie d'Évelyne Bloch-Dano. Ici, c'est moins l'inspiratrice de la Recherche du temps perdu que Michel Schneider avait analysée Maman, « L'un et l'autre », Gallimard, 1999, que le destin emblématique d'une femme de son temps, mère d'un fils qui n'a cessé de l'inquiéter, une femme « otage de l'amour, entre un fils qui lui en demande trop et un mari qui en demande trop peu », selon la formule d'Évelyne Bloch-Dano. Comme avant elle Claude Francis et Fernande Gontier Marcel Proust et les siens, éd. Plon, 1981, ou Christian Péchenard Proust et les autres, La Table ronde, 1999 notamment, et le plus souvent les biographes de Marcel Proust, d'André Maurois à Jean-Yves Tadié, Évelyne Bloch-Dano a collecté les faits établis, les a comparés à la vulgate de l'écrivain ; en outre, elle a dépouillé les archives, en particulier celles du Consistoire israéli ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes