La machine infernale

La machine infernale

Selon le philosophe camerounais Achille Mbembe, nous voici à l'ère du « brutalisme », où progrès et démocratie ne sont plus nécessairement liés.

Est-il encore possible de décrire la ou les directions vers lesquelles se dirige le monde d'aujourd'hui ?

Achille Mbembe. - Ce problème a pris une forme radicalement nouvelle par rapport aux siècles passés, et nous devons y répondre de manière inventive. La question qui a fondé la naissance de l'État moderne, aux XVe et XVIe siècles, lorsque l'Europe est sortie d'elle-même et a rencontré d'autres univers, était : à qui appartient la Terre que nous habitons ? Cette question se donne à lire encore telle quelle jusqu'au XXe s., dans le Jus publicum europaeum d'un impérialiste comme Carl Schmitt. Ce souverain qui doit régner sur la Terre, comment va-t-il disposer des richesses qu'elle contient et des autres hommes qui l'habitent ? S'agit-il de créatures différentes ? Que va-t-on faire d'eux ? Sous cette forme, le problème se conçoit sur le mode de l'appropriation. L'esclavage n'est qu'une réponse à cette question, qui à son tour en soul ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes