la lettre d'amour

la lettre d'amour

À l'occasion de la sortie de Coco au cinéma, la romancière et plasticienne

Cher Monsieur Wall-E,

Cela fait un moment qu'on ne vous a pas vu et je me demande ce que vous devenez. Ce qu'on devient est une expression assez répandue ici, on ne l'emploie pas au sens propre. Mais je ne suis pas sûre que vous connaissiez le sens de cet adjectif. Que devenez-vous ?

Ne prenez pas la mouche. Je ne voulais pas parler de recyclage, et vous avez sans doute encore de belles années devant vous avant d'être désossé puis fondu et de vous retrouver changé en centaines de canettes. Ce qu'on devient peut vouloir dire comment ça va, ou que faites-vous. Je me suis inquiétée lorsque je vous ai vu, intrépide et hardi, sauter sans filet dans l'espace, vous en remettant yeux fermés à votre bonne étoile. Il y en avait tellement autour de vous que, même sans l'avoir vue ni être sûr qu'elle s'y trouvait, vous avez parié sur sa présence. Vous êtes d'un optimisme sidéral. Il faut dire que de l'optimisme, il vous en faut. Quand je vous vois ramas ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon